questions / réponses

    équipements radiomaritimes
  • Les voiliers ou les navires à moteur sont-ils obligés d'embarquer une VHF et une balise de détresse ?

    Depuis 2015, tout navire de plaisance effectuant une navigation à plus de 60 milles d'un abri doit emporter à bord : 
    • une VHF portative étanche (avec ou sans ASN) ;
    • une VHF fixe (avec ou sans ASN) ;
    • une balise RLS (EPIRB en anglais) avec ou sans GPS. 



    Depuis 2017, l'obligation d'emport d'une VHF fixe à bord concerne aussi les navires de plaisance qui effectuent une navigation entre 6 et 60 milles d'un abri. Cliquez ici pour plus d'information.
    partager imprimer
  • J’envisage d’acheter une balise, EPIRB ou PLB, quel modèle choisir ?

    La balise EPIRB Cospas Sarsat (ou RLS) est un équipement de sécurité obligatoire lorsque l'on navigue à plus de 60 milles d'un abri. Là où la VHF ne permet plus d'être entendu, cette balise permet de transmettre une détresse en mer au centre de secours chargé de l'écoute permanente de la zone ou vous naviguez. Robuste et ayant une autonomie de 48H, elle a permis de sauver des milliers de vies. Les balises personnelles PLB n'ont pas du tout les mêmes performances ( cliquez ici pour plus d'information). 

    Attention : Ne pas confondre avec les balises AIS qui sont des dispositifs de repérage d’homme à la mer (MOB) dont la portée est très limitée avec aucune possibilité d'enregistrement auprès de l'ANFR ou des centres de secours en mer. 
    Exemple : un navigateur solitaire passé par dessus bord et à plus de cinq milles du premier navire (équipé d’un dispositif capable de lire le signal envoyé) ne pourrait être ni repéré ni secouru en déclenchant sa balise AIS.
    partager imprimer
  • J’ai acheté une VHF aux Etats-Unis. Son utilisation est-elle possible en France ?

    Les équipements nord-américains suivent un plan de fréquence différent du plan international avec  une impossibilité sur   certaines voies de communiquer avec les VHF européennes, vous risquez également de brouiller des réseaux terrestres. Consultez ce site pour visualiser les voies VHF aux États-Unis. 

    En France, les voies maritimes sont consultables sur ce site


    Les voies 6, 8, 72, et 77 sont réservées aux communications maritimes entre navire.
    partager imprimer
  • Comment puis-je savoir si mes appareils radio sont aux normes ?

    Tout appareil radioélectrique commercialisé en France et dans les autres pays de l'Union européenne doit faire l'objet d'un marquage spécifique garantissant qu'il satisfait aux exigences prévues par les directives européennes applicables : marquage barre à roue pour les navires soumis au SMDSM en vertu de la réglementation internationale (directive " MED "), et marquage "CE " pour les autres navires (directive "R&TTE").
    partager imprimer
  • Après francisation d'un navire étranger, l'équipement à bord sera-t-il accepté en France ?

    Si l'équipement présente les mêmes caractéristiques techniques et réalise les mêmes performances qu'un matériel certifié conforme en France ou dans un pays de l’Union européenne, vous pourrez faire une demande de licence auprès de l'ANFR.
    partager imprimer
  • Pouvez-vous me guider dans l'achat de ma VHF ou de ma BLU ?

    Il faut vérifier lors de votre achat que le matériel possède une déclaration de conformité " CE " avec un marquage " CE ! ", ou mieux encore une homologation " MED " matérialisée par un marquage en forme de barre à roue. Le matériel " MED " est obligatoire pour les navires soumis aux exigences de la convention SOLAS (navires de plaisance de plus de 24 m, navires à passagers, navires à grande vitesse…).
    partager imprimer
  • Je voudrais utiliser une VHF à terre, faut-il demander une licence ?

    Une VHF maritime ou fluviale ne peut être utilisée uniquement qu'en mer ou en eau intérieure. L'installation doit être rattachée à une embarcation possédant une immatriculation maritime ou fluviale.  Si vous possédez une VHF dédiée à une utilisation terrestre vous devez soit posséder un certificat radioamateur avec une licence radioamateur ou avoir obtenu auprès de l'ARCEP une autorisation d'émettre.
    partager imprimer